Zoom sur la gamme d'engins Liebherr

Publié le par assettradex.over-blog.com

liebherr_logo.jpgCréé en 1949, le groupe Liebherr est aujourd'hui un des plus grands fabricants de tous types d'équipements.

En termes d'équipements et d'engins pour la construction et les travaux publics, Liebherr est un spécialiste des grues à tour et des grues mobiles. Lors du salon Bauma 2010 qui s'est déroulé à Munich, en Allemagne, le groupe a présenté en exclusivité mondiale sa nouvelle grue mobile compacte LTC 1045-3.1. Sa cabine donne à l'opérateur une vision optimale lors du déplacement sur routes et peut, en option, s’élever à une hauteur de 7,8 mètres. Le constructeur comptabilise déjà la vente de 70 modèles de cette grue compacte universelle, dont 15 pendant le célèbre salon. Liebherr continue ses efforts d'innovation au niveau de son département recherche et développement et envisage de sortir une nouvelle série de grues actuellement en phase d'essai d'ici la fin 2010.

La liste des équipements de construction et travaux publics ne s'arrête pas aux grues... En effet, Liebherr est réputé pour ses pelles mécaniques hydrauliques (mini pelle, midi pelle, etc), ses dumpers (ou tombereau), ses pelles hydrauliques à câbles (ou dragline), ses chargeurs sur pneus, ses bouteurs et chargeurs à chenilles, ses poseurs de conduites, ses centrales à béton et ses bétonnières portées.

L'une des spécialités Liebherr concerne également la maîtrise des technologies clés. En effet, le constructeur met un point d'honneur à fabriquer en interne certains composants essentiels des machines qu'il produit. Cela concerne notamment toute la technique d'entraînement et de commande des engins de construction. Liebherr fabrique donc des produits dans des domaines variés comme l'électricité, l'électronique, les transmissions, les systèmes hydrauliques, les moteurs diesel, les vérins hydrauliques et enfin les roulements. Nombre des composants qu'il fabrique sont achetés par d'autres constructeurs qui les intègrent à leurs propres engins.

Publié dans liebherr

Commenter cet article